Drapeau français Drapeau Anglais
OUISTREHAM 1944
Icone commando Kieffer LE COMMANDO KIEFFER
Bouton pause

Des unités d'élite sont créées par les Britanniques pour remplir des missions spéciales en terrain ennemi.

Du côté des forces britanniques, dès juin 1940 après l'échec de Dunkerque, le Lieutenant Dudley Clark propose une politique de raids éclairs destinés à déstabiliser les forces de l'ennemi. Cette stratégie est soutenue par Churchill. Pour l'exécuter, il faudra des hommes spécialement entraînés : ce seront les commandos. Ces unités d'élite regrouperont des spécialistes des trois armes aviation, armée de terre et marine.

Depuis janvier 1942, un officier de la France Libre, l'Enseigne de Vaisseau des Forces Navales Françaises Libres, Philippe Kieffer (1899-1962), rassemble en Angleterre des volontaires ayant rejoint de Gaulle et forme en mars 1942 une Compagnie de Fusiliers Marins.

Ils intègrent le fameux camp d'entraînement des commandos à Achnacarry en Ecosse. A l'issue d'un entraînement très dur, leur groupe gagne l'appellation de 1ere Compagnie de Fusiliers Marins Commando (B.F.M.). Ils sont enfin reconnus parmi les meilleurset portent le bêret vert.

En juin 1943, le nombre des commandos français sera suffisant pour être employés militairement par les Britanniques. A partir de novembre 1943, ils sont chargés d'effectuer de nombreux raids de reconnaissance en France, Belgique et Pays-Bas afin de préparer les opérations du Débarquement.

Avec l'arrivée des derniers renforts en mars 1944, l'unité de Kieffer rejoint le N°4 Commando du Lieutenant-colonel Dawson.

Ce commando était composé d'environ 600 hommes et comprenait :

Ce 1er B.F.M était, lui-même, composé de :


Précédent L'occupation Sword Beach Suivant